34 min 27 – Radio Bellevue 2021

Samedi 4 décembre, Bryan et Océane, reporters de Radio Bellevue, répondent à la proposition de La Carène : rencontrer Gaël Faye, actuellement en tournée avec son nouvel album Lundi Méchant.

Pendant une heure passée avec lui, l’auteur-compositeur-interprète, rappeur et écrivain franco-rwandais, s’est livré, nous partageant son engagement profond contre l’indifférence. Les jeunes sont revenus avec lui sur les sources d’inspiration de son nouvel album, sur l’écriture de son roman Petit Pays (2016) et sa résonance aujourd’hui, sur son enfance et son rôle dans le Collectif des parties civiles pour le Rwanda.

Une fabuleuse conversation dans laquelle les intervieweurs brillent par leur écoute et l’interviewé par sa générosité. Une véritable danse à partager de toute urgence.

« L’ignorance est moins mortelle que l’indifférence. J’accepte l’ignorance, on est tous ignorants de quelque chose, mais l’indifférence, j’en ai souffert. »

« Un artiste est là pour creuser un sillon, être dans une découverte perpétuelle, dans un mouvement d’apprentissage infini, il faut apprendre aussi à changer. Les identités c’est quelque chose en mouvement. Si je fige mon identité, d’une certaine façon, je m’éteins et je fane. »

« Écrire, c’est une nécessité, c’est tout. Si on m’enlevait cela, ce serait comme enlever le poisson de son aquarium, c’est mon oxygène, c’est une hygiène de tous les jours. »

Merci à La Carène pour l’invitation et pour l’accueil.

© Photos : Oufipo / Maison de quartier de Bellevue